Le quatrième mur

Adaptation de roman

LE QUATRIEME MUR

De SORJ CHALANDON

JEUDI 11 MARS 2021
GARE DU MIDI – 20h30
Durée : 1h40

Adaptation et mise en scène : Luca Franceschi
Création lumières : Antoine Fouqueau
Chorégraphie : Fanny Riou
Costumes : Laurence Oudry
Composition Human Beatbox : Nicolas « Tiko » Giemza
Décors : Thierry Auzer et Vincent Guillermin
Photos : Michel Cavalca

Production : LA COMPAGNIE DU THEATRE DES ASPHODELES

Avec : Samuel Camus, Lysiane Clément, Marie Coutance, Yannick « Yao », Louis, Nicolas Moisy, Alexandra Nicolaïdis

Dans « Le quatrième mur », Sorj Chalandon raconte une utopie théâtrale.

En pleine guerre civile au Liban, Georges, un jeune idéaliste, poursuit le rêve de son vieil ami grec empêché par la maladie : donner une représentation de l’Antigone d’Anouilh à Beyrouth, avec des acteurs issus des communautés qui se déchirent, une Antigone palestinienne, un Créon chrétien, un Hermon druze, des gardes chiites… Ce rêve d’une trêve théâtrale se fracasse à l’épouvantable réalité des massacres perpétrés par une milice libanaise dans les camps palestiniens de Chatila, en septembre 1982.

Mes personnages indociles, leurs rêves, leurs incertitudes, leur chagrin. En déplaçant des panneaux d’acier, en changeant un chapeau pour un autre, en jetant un voile sur des cheveux défaits, en marchant au pas, en courant ici, là, en tombant en pluie comme on s’abandonne, les acteurs ont offert à leur public une chorégraphie immense, faite d’orages, de colères, de larmes et de désarroi. Merci.” (Sorj Chalandon)

LE CANARD ENCHAINE
“Ce roman de l’ami Sorj Chalandon, Luca Franceschi l’a mis en scène à sa manière, vivante et surprenante : usage de la human beatbox (l’art de recréer de la musique avec la bouche), rôle d’Antigone confié à une excellente comédienne,[…] passages mimés et dansés.[…]Chaque jour, ce « Mur » affiche complet.”

L’HUMANITE
“Un pari audacieux. En adaptant ce roman de Sorj Chalandon, Luca Franceschi, avec ses comédiens, porte le théâtre au cœur de la Méditerranée. […] Ce texte navigue entre fiction et réalité (Sorj Chalandon a été correspondant de guerre) et veut faire tomber des barrières ; il est porté pour la première fois à la scène, avec fougue.”

Photos

 

 

 

 

 

 

 

Voir nos autres spectacles